La liberté de conscience : histoire d'une notion et d'un droit

Description

La rédaction et l’approbation de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (DUDH) (10 Décembre 1948) s’inscrivent dans un moment singulier de l’histoire, au cours duquel des hommes et des femmes, venus d’horizons divers, cherchent à fonder un socle de garanties individuelles selon une expression commune. Parmi ces droits, ils choisissent celui de « liberté de conscience » qui met en jeu trois types d’acteurs : l’individu-citoyen, croyant ou non, l’autorité politique et l’autorité religieuse. L’évocation de ce droit suscite des réserves parmi les représentants de plusieurs Etats-membres, mais aucun d’eux ne vote contre le texte.

La conférence aura pour objet de retracer le chemin parcouru par cette notion, depuis son émergence au xvie siècle, jusqu’à sa transposition sous la forme d’un droit individuel et à sa diffusion dans différentes sociétés. Elle visera à montrer, dans un second temps, pourquoi et comment ce droit est à la fois contesté et défendu depuis la fin des années 1960.

Dominique Avon, agrégé d’histoire

Détail
Thème
Histoire
Conférencier
Dominique AVON
Prix
Gratuit pour les adhérents
Date de la session
18/01/2021 14h30
Lieu de la session
Visioconférence
Durée
01h30
Nombre de place
500